English translation

Explications sur la validation

La validation du HTML 4.01

Le HTML est le langage de base des pages web. La version 4.01 du HTML est une spécification qui a été établie après des années de discussion par le World Wide Web Consortium (W3C), un consortium international regroupant les 500 plus grandes compagnies en TI du monde.

La spécification du HTML 4.01 ne fournit pas de mécanisme formel de récupération en cas d'erreurs; ce qui signifie qu'une page web malformée ou un codage HTML incorrect peuvent être rendus de plusieurs façons, de façon imprévisible, aléatoire par les navigateurs web et par les logiciels avec des capacités web. En général, un codage HTML incorrect est souvent rendu de façon différente par les navigateurs web; la disposition de la page web est souvent affectée par les erreurs. Donc, la meilleure stratégie de développement pour s'assurer qu'une page web apparaisse et fonctionne telle que souhaitée dans tous les navigateurs modernes et autres logiciels web est d'écrire un codage HTML correct (exempt d'erreurs) et conforme à la spécification du HTML 4.01. En général, une page web utilisant un code HTML valide est plus petit en taille (donc le téléchargement est plus rapide) et est aussi traité et rendu plus rapidement par les navigateurs web.

Le W3C fournit un service en-ligne de validation HTML qui vérifie automatiquement une page web selon la plupart des règles formelles (syntaxe, sémantique, structure de document) de la spécification du HTML 4.01 et il rapporte ensuite toute erreur trouvée. Le bouton-image du W3C HTML 4.01 au bas des pages web est cliquable et met à la disposition de tout visiteur une façon rapide et pratique de vérifier si chaque page web est correctement codée et exempte d'erreurs.

Passer la validation HTML ne garantit pas qu'une page web est forcément bien construite ou qu'elle repose nécessairement sur une bonne conception de page. Passer la validation HTML ne signifie pas pour autant que la page web se conforme entièrement ou parfaitement avec toute la spécification du HTML 4.01. Mais, pour les logiciels fonctionnant dans des machines, traitant et rendant le codage HTML de pages web, il s'agit d'une première étape qui peut être effectuée sans intervention humaine et qui est nécessaire de réussir pour créer une page bien construite et correctement codée.

On peut trouver davantage d'explications sur la validation HTML:

Validation CSS

Le CSS est un langage dédié pour formatter les pages web et pour spécifier l'apparence, les couleurs, le positionnement, les dimensions, l'alignement, le formattage, etc. des éléments dans les pages web. Le langage CSS comporte des spécifications (comme par ex., la version 2.1 du CSS) qui ont été établies et entérinés après des années de discussion par le World Wide Web Consortium (W3C), un consortium international regroupant les 500 plus grandes corporations en TI du monde. La toute dernière spécification officielle du langage CSS est le CSS 2.1.

Le CSS est un langage de formattage et, contrairement au HTML 4.01, le langage CSS a des règles plus strictes et des règles formelles de gestion des erreurs. Donc, lorsqu'il y a un problème avec le codage CSS, une telle erreur a un impact sur le rendu ou sur la présentation de la page web dans les navigateurs visuels et dans le rendu de synthétiseurs vocaux (ndt. aural browsers).

Le W3C fournit un service en-ligne de validation CSS qui compare automatiquement une page web avec les règles formelles (liste de propriétés, syntaxe, grammaire) de la spécification CSS et ensuite rapporte toute erreur trouvée et avertissements. Le bouton-image du W3C CSS au bas des pages est cliquable et met à la disposition de tout visiteur une façon rapide et pratique de vérifier si chaque page web utilise un codage CSS correct et exempt d'erreurs.

Le fait de passer la validation CSS ne garantit pas qu'une page web est forcément bien construite ou qu'elle repose nécessairement sur une bonne conception de page. Mais, pour les logiciels fonctionnant dans des machines, traitant et rendant le codage CSS de pages web, il s'agit d'une première bonne étape qui peut être effectuée sans intervention humaine et qui est nécessaire de réussir pour créer une page correctement codée et exempte d'erreurs.

On peut trouver davantage d'explications sur la validation du codage CSS au World Wide Web Consortium:

WCAG 1.0 niveau A

Au bas de chaque page web se trouve une bouton-image cliquable W3C WCAG 1 A; ce bouton-image indique que cette page se réclame/se prétend conforme au niveau A des recommendations du Web Content Accessibility Guidelines 1.0 du W3C.

Les recommendations du Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) fournit une liste de points de contrôle pour divers niveaux pour améliorer l'accessibilité des pages web. Par exemple, le niveau A réfère à l'ensemble des points de contrôle de Priorité 1. Les recommandations et points de contrôle pour l'accessibilité des pages web ont aussi été développés par des groupes/comités d'activités du W3C.

Le but de créer des pages web accessibles est d'augmenter la portée des pages web sous divers contextes et conditions, d'améliorer l'expérience de l'utilisateur, d'augmenter le potentiel de l'audience, pour le bénéfice d'une plus grande audience.

Par ex., si, au travail, votre entreprise permet aux employés de naviguer sur le web mais sous des restrictions strictes de sécurité en désactivant le support pour le javascript, le java, les contrôles ActiveX et/ou Flash, alors une page web accessible devrait malgré tout être en mesure de rendre le contenu accessible et devrait permettre de naviguer sans difficulté à l'intérieur d'un site web.

Quelquefois, une page web plus accessible est simplement une page web qui permet d'accomplir des choses normales ou des choses auxquelles on devrait raisonnablement s'attendre.

Par exemple

L'accessibilité sur le web prend de plus en plus d'importance depuis quelques années, entre autres, à cause de lois sur l'accessibilité qui sont votées et promulguées dans plusieurs états et pays ( États-Unis, Grande-Bretagne, Australie, France, Nouvelle-Zélande , Hollande, Canada, etc). Des cours de justice sont souvent d'accord avec les parties défenderesses et les organisations d'accessibilité qui les représentent.

On peut trouver davantage d'explications sur la validation d'accessibilité du World Wide Web Consortium: